DOUGLAS DARE « THINKING OF HIM »

15b07b65b5fb530d90e55dd3cbee17e7.1000x971x1

L’audace musicale dont fait preuve l’anglais rappelle celle d’Ólafur Arnalds ou Nils Frahm présents dans le même label. Adepte des expérimentations entre pop néo-classique et électro nappée, la frontière entre le réel et la fiction est poreuse. Le point commun de son album ? Le piano, parfois synthétique parfois classique mais toujours juste. Mais la cerise sur le gâteau c’est sa voix ; tantôt profonde, tantôt maniérée et puissante lorsqu’elle s’embarque les aiguës. Rappelant celles de James Blake ou Jeff Buckley